Projets soutenus

ACL Proxi Pol - Sac et Cuir

Une nouvelle activité de création de sacs en cuir à partir de matières de récupération

Création en mai 2019 d'un poste d'opératrice d'atelier.

Parrainage du projet

Projet parrainé par Gildas Feldmann,
Directeur, Hypermarché Cora

Le projet

ACL Proxi Pol œuvre dans le domaine de l'insertion sociale et professionnelle. L'association accueille en parcours d'insertion des personnes exclues du marché du travail et a pour cela développé plusieurs activités : un vestiaire social, une laverie sociale, un atelier de confection et un service de portage de linge à domicile et d'aide aux courses. Elle participe également à l'animation du quartier et a mis en place des animations pour ses adhérents autour de différentes thématiques (équilibre alimentaire, santé, bien être…).

L'association a développé au deuxième semestre 2018 un nouveau projet de confection de sacs en cuir à partir de matières de récupération (canapés, vêtements, sacs). Plusieurs sacs ont été confectionnés et proposés à la vente en décembre 2018. Face au succès remporté, l'association a souhaité pérenniser ce nouvel atelier. Ghislaine Gobert a été recrutée en tant qu'opératrice d'atelier. Elle a en charge la réalisation des opérations de montage et d'assemblage des sacs en en cuir, l'encadrement de l'équipe et la promotion du projet. 

 

71 Avenue Maurice Berteaux, 59430 Dunkerque

03 28 58 13 84

Site internet d'ACL Proxi Pol : aclproxipol.org

Site internet de Sac et Cuir : sacetcuir.fr

Facebook › Lieux › Saint-Pol-sur-Mer

 

 

Valérie Boulogne, directrice de l'association ACL Proxi Pol à Saint-Pol-sur-Mer

 

« Notre association emploie des personnes en contrat aidé qui travaillent dans notre atelier de confection, notre vestiaire social, notre laverie-repasserie ou bien qui accompagnent les personnes âgées ou handicapées pour leurs courses ou leurs rendez-vous médicaux. Nous avons mis en place une nouvelle activité : la création de sacs à main en cuir à partir de canapés ou de vêtements usagés. Nous avons développé une collection appelée « Sac & Cuir » en utilisant des patrons créés par l'entreprise Sacôtin pour lesquels nous avons obtenus gracieusement les droits. C'est un projet novateur et particulièrement intéressant pour le territoire car il permet de recycler les vieux cuirs, mais aussi du textile puisque l'intérieur de nos sacs est doublé avec des vêtements usagés. Nous récupérons également les pressions aimantées, les boucles, les boutons. Nous avons commencé la commercialisation des sacs en fin d'année dernière en participant à différents marchés de Noël et nous avons été littéralement dévalisés. Nous avons donc souhaité développer cette activité et pour cela embaucher une couturière dédiée à la confection des sacs. Nous nous sommes tournés vers la Fondation. Très vite, nous avons su que notre projet était accepté. Nous avons donc pu embaucher Ghislaine que nous connaissions déjà très bien puisqu'elle avait déjà travaillé chez nous comme couturière en contrat aidé pendant trois ans. Depuis, elle continuait à faire du bénévolat et avait même participé à la confection des premiers sacs. Nous avions besoin d'une couturière expérimentée, disposée à transmettre son savoir-faire aux autres, et prête à s'investir dans la promotion de l'activité et la commercialisation des sacs. Ce portrait correspondait en tous points à Ghislaine. Son intégration s'est très bien passée. C'est une personne sérieuse, très ponctuelle qui adore ce qu'elle fait. Nos sacs sont désormais commercialisés partout en France grâce à notre site internet. Nous en avons vendus plus d'une cinquantaine. Nous espérons maintenant pouvoir développer encore plus notre gamme (sacs de sport, sacs de voyage, portefeuille, porte-chéquier…) et nos ventes afin de pouvoir pérenniser l'emploi de Ghislaine. C'est notre objectif à trois ans ».

 

Ghislaine Gobert, opératrice d'atelier chez ACL Proxi Pol

 

« Je suis couturière de formation. J'ai exercé ce métier pendant 21 ans dans plusieurs entreprises. J'ai confectionné des sacs pour l'industrie du luxe, des sous-vêtements féminins, des canapés et même des jouets en peluche. J'aime vraiment beaucoup mon métier. Seulement, un souci de santé m'empêche depuis quelques années de pouvoir rester assise trop longtemps. Dans ces conditions, et à mon âge, il est difficile de trouver un emploi dans l'industrie. Je me suis donc retrouvée au chômage. Depuis 8 ans, j'alternais les périodes de contrats aidés et les petits boulots. C'est dans ce cadre que j'ai intégré l'association ACL Proxi Pol. J'ai vraiment adoré les trois ans passés comme couturière. C'est pourquoi, j'ai continué d'y venir comme bénévole après la fin de mon contrat. Je me suis même beaucoup investie dans le projet de confection de sacs à partir de cuirs usagés. Alors, évidemment, quand Valérie m'a dit que j'allais être embauchée pour développer ce projet, j'ai été ravie. C'était un soulagement et aussi la concrétisation d'un rêve que je n'espérais plus : trouver un travail fixe dans la couture. Je me sens très bien à ce poste et dans la structure. Je m'y investie à 200 % afin que l'activité se développe et que mon emploi puisse être pérennisé au-delà des trois ans, quand la Fondation du Dunkerquois Solidaire ne pourra plus poursuivre son financement. J'y crois parce que c'est un beau projet, à la fois solidaire et écologique ».